17 septembre 2009

Et le numéro complémentaire est ...

7. Kilos de noisettes pour faire la pâte à Macarons Praliné.
12. Lavages de mains par heure. Au moins. Et autant de séchage par papier essuie tout. Dès que je suis payée, je m'offre une manucure.
2. Blouses en plastiques à usage unique. Par jour, donc, matin et après midi. Taille unique. Fermeture par boutons pressions à consolider avec du scotch. Trèèès glamour.
48. Mini Macarons par plaque.
1. Marque laissée par la charlotte en haut de mon crâne. Dans le bus, le soir, c'est sympa. Entre ça et la blouse, je lance une mode, là, je le sens.
36. Macarons individuels par plaque.
5. Heures travaillées dos au four, effet sauna garanti grâce à la blouse en plastique (voir plus haut).
0. Macarons goûté aujourd'hui. Pourtant, les Macarons Chocolat étaient bien tentant.
22. Plaques de Macarons par echelle.
30. Minutes pour soigner mes pieds en rentrant chez moi. Bain de pied. Gommage. Crème. Chaussettes douces et chaudes.
8. Echelles de ces gourmandises à cuire par jour.

Alors, chers lecteurs, avec toutes ces informations, je vous propose un petit défi mathémathique ...

Sachant que chaque plaque à four pèse 1,5 kg, quel est l'âge du chef pâtissier (le grand blond au joli sourire, je précise) ?


Commentaires sur Et le numéro complémentaire est ...

Nouveau commentaire